Biographie

Née en 1944 à Chalon-sur-Saône, Florence de Ponthaud vit entre Paris et Boissettes, travaille le marbre à Carrare (Italie) ainsi que la terre, le bronze et le fer dans ses ateliers parisiens et du Massif Central.

 

Elève à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris de 1971 à 1975, puis disciple de grands maîtres, CESAR, ETIENNE-MARTIN et CARDOT, elle étudie également à Carrare la taille directe dans le marbre avec NINO BRUSCHI.

Sa rencontre avec Robert Couturier, élève de Maillol, est déterminante: il lui demande de changer de matériau et de dimension... 

Elle passe à la sculpture monumentale, en pièce unique.

 

A la mort accidentelle de son père André Neyrat, elle assume le poste de directeur général de l'entreprise Neyrat-Peyronie parapluies , fabricant depuis 1865, tout en gardant le poste de directrice de la création et de la communication.

 

Depuis l'année 2000, Florence de Ponthaud-Neyrat se consacre complétement à son art.

 

Dans des matériaux divers, bois, terre cuite, fer, marbre, mais surtout dans le bronze tiré à partir de végétaux et de branches récoltés dans la nature qu'elle assemble au chalumeau, pour créer des pièces uniques. 

 

En 2009, après la perte de sa mère, Florence a besoin de silence et de distance...

 

Elle se tourne vers l'art sacré et travaille sur les grands mythes.

 

En 2012, elle conçoit et exécute en pierre le mobilier liturgique (ambon, autel, siège du célébrant) de Saint-Etienne de Corbeil. L’Autel a été consacré le 8 décembre 2012 par Monseigneur Dubost, évêque du diocèse d’Evry-Corbeil-Essonnes.

 

En 2013, elle enrichit son travail sur la Genèse en associant la feuille d’or au fer et au bronze pour l’Art Sacré, « Adam et Eve au Paradis ».

En 2013, elle réalise pour la première fois une vache grandeur nature en fil d’aluminium et inox « Marguerite, la Vache Gourmande » tout en lui donnant mouvement et volume, à l’occasion de la Biennale d’Issy, « le goût de l’art, l’art du goût ».

 

En 2014, elle introduit le verre comme nouveau matériau dans son travail qu’elle associe au bronze, « Adam et Eve, Ciel Etoilé ».

 

En 2015, la galerie Martel - Greiner a présenté Florence de Ponthaud-Neyrat au Salon Art Elysées et à la BRAFA à Bruxelles.

 

En 2016, dans le cadre du mois de la femme, le maire du 6ème arrondissement remet la médaille du 6eme à Florence de Ponthaud pour ses compétences reconnues. 

 

En 2017, elle fait un don permanent de douze oeuvres à sa ville natale de Chalon-sur-Saône qui les reçoit.

Vie associative :

 

Florence de Ponthaud est aussi engagée dans la vie associative culturelle :

Trésorière de l'association 6AA,"6eme, Ateliers d'Artistes"

Membre élue et déléguée générale du Syndicat National des Sculpteurs et Plasticiens

Chargée du contact avec le CNAP- allocations exceptionnelles, commissions AIC IdF

Membre des fonds de dotation de l'abbaye de Sylvanes et des Amis de la Propriété Caillebotte

Membre du conseil d'administration du Fonds de Dotation 'Les Amis de la Propriété Caillebotte' 

 

Distinctions :

 

Médaille de la ville de Charenton-le-Pont (2009)

Chevalier de la Légion d’Honneur (prise de rang avril 2013)

Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres (février 2015)

Médaille de la Mairie du 6ème arrondissement (2016)

Citoyenne d'honneur de la ville de Chalon -sur-Saône ( octobre 2017 )



Biography

 

 

Born in Chalon-sur-Saône , Florence lives between Paris and Boissettes.

She works with marble in Carrara (Italy), and in Dordogne (France); also with clay, and bronze in foundries in Paris and the Massif Central (France).

Florence studied at the Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts of Paris with César, Etienne Martin and Cardot, and also with Nino Bruschi at the institute of marble in Carrara.

 

At the same time, Florence wa CEO of NEYRAT-PEYRONIE S.A from 1977 to 1997 (first manufacturer of umbrellas created in 1865) at Chalon-sur-Saône (France).

 

In honor of the artists who inspired her work (Germaine Richier and Robert Couturier), Florence created metamorphic sculptures from branches and vegetation, which she collected in the country side and trasformed them into bronze according to the burnt wood technique.

 

In 2012, she conceived and created in stone, liturgical furniture, an ambo, an alter and seat for the officiating priest for the church of Saint Etienne in Corbeil.

The alter was consacred on december 8th, 2012, by Monseigneur Dubost, bishop of the diocese of Evry-Corbeil-Essonnes.

 

In 2013, she expands her work on Genesis as she adds gold leaf to bronze and iron for sacred art, in : "Adam and Eve in Paradise."

Also that year she creates for the first time as full size cow in aluminium and inox wire "Marguerite, the gourmet cow", giving her creation both volume and movement. This was exhibited at the Biennale of Issy on the theme of "Le Gout de l'Art et l'Art du Gout" (the taste of Art and the art of Taste).

In 2014, Florence ontroduces glass as a new component in her work, and associates it to bronze in "Adam and Eve, starry sky".

 

Florence de Ponthaud is very engagded in cultural associative life :

She is treasurer of the "Association 6AA, 6eme Ateliers d'Artistes (artists's studios in the 6th arrodissement of Paris)

an elected member and general delegate of the National Syndicat of Sculptors and Plasticians

in charge of contacts with the CNAP-exceptional allocations, committee AIC Ile -de-France

member of the 1% artistic distributuion of Ile-de-France for the Minister of Culture and Communication.

 

Florence is

"Chevalier de la Légion d'Honneur" (April 2013)

"Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres" (February 2015)

Member of the Board of Administration of the Endowment Fund for the "Friends of Caillebotte's Private Property".